Secrétariat Général du Gouvernement

Sceau de Republique Gabonaise
Breves

Les enjeux de la communication digitale

Logo

Une conférence débat a lieu samedi à l’Institut Français du Gabon sur ‘’ les grands enjeux de la communication digitale’’. Animée par Assaël Adary, en sa qualité de président de l’Association CELSA PARIS-Sorbonne Aumni, le conférencier  a revisité les principaux contours de la communication digitale lesquels se résument en quatre enjeux : La bataille de l’accès ; de l’attention ; l’enjeu lié à la révolution du temps et de l’éthique.

La bataille à l’accès est d’ordre technique. C’est une question qui renvoie au public, à la théorie de Shannon et Weaver dans un concept ‘’émetteur et récepteur’’. Cette question impacte le travail des communicants en cela qu’elle convoque la notion de formats, de feeds backs.

Pour le conférencier, le deuxième enjeu, celui de l’attention du public. Or Assaël Adary estime que ‘’ le digital a accentué le temps de la fragmentation’’ c’est-à-dire le temps de cerveau disponible de nos publics est de plus en plus disponible. Ceci implique plusieurs facteurs notamment la question de l’autorité de la source de l’information.

Une question se pose comment communiquer les sujets complexes alors que le digital impose la révolution du temps mieux la continuité du temps (7/7 et 24/24) ? Il y’a la nécessité d’une proximité pour les utilisateurs et la difficulté à gérer pour les communicants.  Cela implique une communication qui doit être ‘’synchrone’’ (production/Validation et diffusion). Il y’a de ce point de vue, la question de ‘’ chrono efficacité’’ des contenus. Cet enjeu implique donc la mobilité (le temps géographique), la géo-chrono-efficacité des contenus.

Le dernier enjeu expliqué par le principal orateur est celui lié à l’éthique. Face à une pluralité des pratiques non éthiques apparues ces derniers temps dans l’utilisation du digital (fake news, faux fans, faux likes, faux share, fausses vues), mettant le digital dans une sorte de guerre non conventionnelle, le conférencier invite à une massification des données crédibles en mettant en place de nouvelles compétences, ce qu’il a nommé par ‘’ experts en formats, experts des data audiences, experts en dialogue et animation des communautés’’ .

A noter le président de l’Association CELSA PARIS-Sorbonne Aumni a séjourné à Libreville au Gabon dans le cadre du renforcement des capacités des membres gabonais  de cette association. Ce renforcement de capacités se poursuivra dans les prochains mois à Libreville.

Publié le : 07 / 05 / 2018

Jonas Prosper LOLA MVOU

Photo du Ministre

Secrétaire Général du Gouvernement

Magazine : Journal du Gouvernement Gabonais
  Magazine : Journal du Gouvernement Gabonais